Qu'est ce que la Quiétude attitude?

 

quietude-attitude.jpg

 

Lors de pratiques en pleine nature (randonnées, VTT, ski, raquettes, escalade, etc.), la Quiétude attitude c’est adapter son comportement pour respecter et aider à la protection de ces milieux et de ces espèces remarquables.


Aujourd'hui, nous sommes nombreux à utiliser la nature pour nos activités de loisirs mais aussi pour des activités professionnelles (exploitation forestière, agriculture, etc.). Les milieux naturels que nous fréquentons sont, avant tout, les lieux de vie de nombreuses espèces faunistiques et floristiques. Dans l’objectif de respecter au mieux cette biodiversité, il est important de prendre conscience que traverser des massifs tel que le Risoux c’est comme traverser la « maison » des oiseaux et des mammifères.

 

Le programme Quiétude attitude souhaite ainsi sensibiliser un large public à l’importance de concilier activités humaines et préservation de la biodiversité, car ce n’est pas chose impossible ! Il promeut les réflexes à adopter dans la nature et fait connaître les zones protégées. Ce programme vise aussi à accompagner les professionnels (accompagnateurs en montagne, offices de tourisme, hébergeurs, etc.) sur la préservation de la biodiversité par la mise en place de formations et la mise à disposition d’outils de sensibilisation.

 

 

 

 

 

 

150111-gtj-4309.jpg VAE-Jura@YOCOT-1220917.jpg

 

 

Une faune remarquable et sensible

En période hivernale et printanière, un nombre important d’espèces se trouve dans une phase sensible. L’hiver est un moment critique pour la survie de la faune. Cette dernière est adaptée aux rudes conditions mais n’en reste pas moins sensible à des perturbations. La ressource alimentaire disponible étant très restreinte, un dérangement sur un Chamois ou une Gélinotte des bois peut vite s’avérer critique pour l’animal.

De même, le printemps représente la période de la reproduction et de l’élevage des jeunes. Sortir des sentiers, c’est par exemple prendre le risque de faire envoler une poule de Grand Tétras en pleine couvaison et donc de mettre en danger la survie des œufs, et le renouvellement de la population. Le printemps est également la saison des premières floraisons, le piétinement ou l’arrachage peut impacter la présence de certaines espèces pour plusieurs années. 

 

 

chamois1.jpg aigle.jpg tetras_2.jpg

 

 

Ce projet s'intègre dans le cadre du programme européen LEADER 2015-2020 "Haut-Jura, la chaîne de valeur durable". Il est réalisé grâce au soutien financier de la Région Bourgogne-Franche-Comté et de l'Union Européenne (FEADER) mais aussi de l'Agence nationale de la cohésion des territoires et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

barre_logos_LEADER_BFC.jpg   Commissariat-massif-Jura.png 2017-02-01_Logo_ARA_grand.png

 

 

Tout savoir sur le Parc
Ses missions, son projet
Le Parc, un territoire d'exception
Paysages, espèces, savoir-faire
Les Délégués du Parc
Leur rôle, les outils mis à leur disposition
Jura, le temps d'une montagne
Un film pour présenter le massif du Jura
Découvrir la Maison du Parc
Exposition permanente Haut-Jura, terre vivante
Quiétude attitude
Pratiquer mes loisirs en respectant la nature
HAUT-JURA RANDO
Trouvez votre randonnée sur mesure
Publications
Toutes les publications éditées par le Parc
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations
Délibérations
Délibérations officielles du syndicat mixte du Parc
Bonnes pratiques
Conseils, informations