Alpages sentinelles

 

Un dispositif pour anticiper l'impact du changement climatique en alpage


Né dans les Écrins suite aux épisodes de sécheresse des années 2000, le programme « Alpages sentinelles » vise à analyser, comprendre et anticiper les effets du changement climatique en alpage. Développé par l'institut de recherche IRSTEA, il est aujourd'hui déployé largement dans le massif des Alpes (31 alpages). C'est en 2017 que le Parc naturel régional du Haut-Jura décide de mettre en place le dispositif sur son territoire. 

 

Quatre alpages (2 dans l'AIn, 1 dans le Jura et 1 dans le Doubs) sont ainsi concernés par le dispositif "Alpages sentinelles". L'obejctif est de qualifier l’évolution des pratiques des alpagistes et des végétations en lien avec l’évolution climatique.

Pour cela, des suivis annuels ou pluriannuels sont mis en place sur le long terme de même que des points d’avancements réguliers et des outils techniques, scientifiques et méthodologiques, en faisant vivre une dynamique d’échange entre l’ensemble des partenaires concernés par la problématique de la gestion des alpages et de la conduite des systèmes d’élevage.

 

  • L’alpage du Sorgia (commune de Bellegarde sur Valserine – Lancrans – Collonges et Leaz - Ain) pour sa partie sud. Alpage inclus dans la Réserve Naturelle Nationale de la Haute Chaîne du Jura et le site natura 2000 des Crêt du Haut Jura. Surface arrondie : 150 ha. Deux exploitations agricoles utilisatrices dans le cadre d’un groupement pastoral. Dispose d’un plan de gestion intégrée et est engagé en MAEC depuis 2015.

 

  • Alpage de La Pillarde (commune de Divonne les Bains - Ain). Alpage inclus dans la Réserve Naturelle Nationale de la Haute Chaîne du Jura et le site natura 2000 des Crêt du Haut Jura. Surface arrondie : 90 ha. Une exploitation agricole utilisatrice. Dispose d’un plan de gestion intégrée et est engagé en MAEC depuis 2015.

 

  • Alpage de la Dollarde (commune Prémanon – Jura). Alpage inclus en partie (bordure) sur le site natura 2000 de la Forêt du Massacre.. Surface arrondie : 80 ha. Alpage géré par le Groupement Pastoral des Hauts Crêts (deux exploitations utilisatrices), avec présence d’un berger. La surface est engagée en MAEC «Gestion pastorale collective) depuis 2015.

 

  • L’alpage de la Grangette  - Mont d’Or (commune de les Longevilles Mont d’Or – Doubs). Alpage inclus dans le Natura 2000 Massif du Mont d’Or, du Noirmont et du Risol et l’Espace Naturel Sensible du Mont d’Or (Conseil départemental du Doubs). Deux exploitations agricoles utilisatrices dans le cadre d’un groupement pastoral. Dispose d’un plan de gestion pastorale et est engagé en MAEC depuis 2015.

 

Multipartenarial, le dispositif "Alpages sentinelles" s'appuie sur les partenariats et compétences de la Société d’Economie Montagnarde de l’Ain, des Chambres d’Agriculture du Doubs et du Jura, de la Réserve Naturelle Nationale de la Haute Chaîne du Jura et du Conservatoire Botanique National de Franche-Comté.

 

 

alpages-sentinelle-1.jpg  

alpages-sentinelle.jpg

 

 

Le dispositif "Alpages sentinelles" est réalisé grâce au soutien financier de :

 

Tout savoir sur le Parc
Ses missions, son projet
Le Parc, un territoire d'exception
Paysages, espèces, savoir-faire
Les Délégués du Parc
Leur rôle, les outils mis à leur disposition
Jura, le temps d'une montagne
Un film pour présenter le massif du Jura
Découvrir la Maison du Parc
Exposition permanente Haut-Jura, terre vivante
Quiétude attitude
Pratiquer mes loisirs en respectant la nature
HAUT-JURA RANDO
Trouvez votre randonnée sur mesure
Publications
Toutes les publications éditées par le Parc
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations
Délibérations
Délibérations officielles du syndicat mixte du Parc
Bonnes pratiques
Conseils, informations