Des ailes pour les tourbières - Thèse en écologie génétique

 

Dans le cadre du programme « Des ailes pour les tourbières », le Parc accueille pour trois ans une thèse d’écologie génétique, en collaboration avec le Laboratoire d’Écologie Alpine de Grenoble. En se focalisant sur 4 espèces de papillons menacées des tourbières jurassiennes elle permettra de mieux comprendre les dynamiques de leurs populations et comment elles sont influencées par le paysage et le changement climatique.

 

En accueillant cette thèse, ce qui est une première, le Parc crée ainsi un lien fort avec la recherche universitaire, dans un but de préservation de notre richesse écologique.

 

Les quatre espèces étudiées

Les zones humides et tourbières jurassiennes abritent quatre espèces de papillons qui font partie des espèces les plus fragiles et menacées de France et d’Europe : le mélibée Coenonympha hero, le nacré de la canneberge Boloria aquilonaris, le cuivré de la bistorte Lycaena helle et le fadet des tourbières Coenonympha tullia. Ces quatre espèces sont dépendantes du bon état hydrologique des tourbières, garant du maintien de leurs habitats, mais également de la bonne gestion du couvert végétal, qui assure la richesse floristique requise, ainsi que la bonne structure de la végétation. Le maintien de leurs populations passe non seulement par la préservation de leurs milieux, mais aussi par l’identification des éléments paysagers permettant les échanges génétiques entre populations.

 

Les objectifs de la thèse

Afin de permettre d’adapter les pratiques et de compléter les mesures prises en faveur de la restauration, de la gestion ou de la protection des tourbières, l’objectif de ce projet est d’analyser la diversité génétique intra- et inter-populations en lien avec la variabilité environnementale, et d’en déduire des paramètres démographiques et environnementaux clés pour la gestion de ces espèces menacées d’extinction.

 

Les objectifs du projet sont :

  • Inférer à partir des données génétiques l’histoire démographique des 4 espèces (ie, périodes d’expansion/contraction des populations), et de mettre en relation ces événements démographiques avec des événements climatiques (glaciation, changements climatiques) et des modifications d’occupation du sol, qu’ils soient d’origine anthropique ou pas.

  • Projeter la distribution future attendue pour chacune des espèces selon différents scénarios d’évolution climatique, et d’identifier les zones qui seront le plus favorables à l’espèce et sur lesquelles un effort particulier de gestion (ie conservation prioritaire, aménagement de corridors) doit être entrepris.

  • Les données génomiques seront croisées avec des données paysagères très locales (couverture du sol, microtopographie, exposition, …) afin de déterminer quels sont les éléments paysagers qui favorisent ou au contraire limitent les déplacements d’individus (corridors, barrières à la dispersion). Cette connaissance est indispensable pour prendre des mesures de gestion adaptée à chacune des espèces et préserver le fonctionnement en métapopulation. La dissémination des résultats aux organismes gestionnaires sera facilitée par leur implication active dans ce projet.

 

Publications (en anglais)

 

Ce travail de recherche est effectué par Caroline Kebaïli, au sein du Laboratoire d’Écologie Alpine de Grenoble (supervision par Laurence Despres (LECA, UGA). Il est réalisé en partenariat avec le Conservatoire botanique de Franche-Comté (CBNFC-ORI) ; la Réserve naturelle nationale du Lac de Remoray, le Conservatoire d'Espaces Naturels de Franche-Comté et l'EPAGE Haut-Doubs Haute-Loue.



Contacts Parc : Caroline Kebaïli et Pierre Durlet

 

 

Thèse portée par :   
Avec le soutien financier de :  
2017-02-01_LogoPNR_Quadri_(JPG).jpg

logo-leca.jpg

       

2017-02-01_Logo_BFC_(petit).JPG

anrt_logotype.jpg

Tout savoir sur le Parc
Ses missions, son projet
Révision de la Charte du Parc
Nous pouvons inventer le Parc de demain
Le Parc, un territoire d'exception
Paysages, espèces, savoir-faire
Jura, le temps d'une montagne
Un film pour présenter le massif du Jura
Les Délégués du Parc
Leur rôle, les outils mis à leur disposition
Découvrir la Maison du Parc
Exposition permanente Haut-Jura, terre vivante
Quiétude attitude
Pratiquer mes loisirs en respectant la nature
HAUT-JURA RANDO
Trouvez votre randonnée sur mesure
Publications
Toutes les publications éditées par le Parc
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations
Délibérations
Délibérations officielles du syndicat mixte du Parc
Bonnes pratiques
Conseils, informations