Maintien d'arbres pour la biodiversité (îlots de sénescence)

 

La forêt représente près de 70% du territoire du Parc naturel régional. Espace de travail pour les forestiers, lieu d'activités de loisirs, la forêt est avant tout le lieu de vie d'innombrables espèces : oiseaux, insectes, champignons, chauves-souris ... Parfois rares, souvent fragiles, elles font toutes partie intégrante du cycle forestier. Pour vivre, ces espèces ont besoin de gros bois et de bois vieillissants.  

Pourquoi? Parce que ces arbres offrent des habitats pour cette multitude d'espèces : cavités, fentes, branches mortes ... sont leurs refuges, leurs zones d'alimentation, de reporduction, d'hibernation. De même, ces bois vont finir par mourir et par s'effondrer favorisant l'installation de semis (l'avenir de la forêt).

L'exploitation forestière a raccourci le cycle naturel de la forêt. Aujourd'hui, vieux bois et gros bois sont très rares dans nos forêts, fragilisant la biodiversité  forestière mais aussi le cycle naturel de l'écosystème forestier.

 

 2017-02-01__Logo_N2000.jpg  Ainsi,dans le cadre des actions Natura 2000, le Parc encourage la mise en place d'îlots de sénescence.

 

Un îlot de sénescence est une zone forestière laissée en vieillissement naturel, favorisant ainsi l’apparition de bois morts sur pied et au sol. Il s'agit de construire un réseau d'arbres vieillissants et/ou dépérissants, sous forme d'arbres isolés ou d'îlots, afin d'assurer une continuité favorable à la mobilité des espèces animales. Sur ces îlots, les propriétaires s'engagent à renoncer à toute exploitation sur une période de trente ans, laissant ainsi la forêt reprendre son cycle naturel.


 

 


Tout savoir sur le Parc
Ses missions, son projet
Jura, le temps d'une montagne
Un film pour présenter le massif du Jura
HAUT-JURA RANDO
Trouvez votre randonnée sur mesure
Publications
Toutes les publications éditées par le Parc
Cartographie
Portail cartographique
Bonnes pratiques
Conseils, informations
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations