Les projets TEPCV

Carte_tepcv1_legende.jpg

carre_vert.jpgLes projets retenus

 

Le Parc a lancé un appel à projets à destination des collectivités du territoire dans le cadre duquel plus de 45 projets ont été présentés pour un montant d'investissement de plus de 10 millions d'euros ; ce qui illustre l'engagement des communes et des communautés de communes du Haut-Jura dans la transition énergétique.

 

Au final, 9 projets ont été retenus repondant à différents critères de sélection :

  • illustration d'une diversité de thématique (rénovation de bâtiments publiques, éclairage public, construction en bois local, déplacements doux, bois-énergie et solaire photovoltaïque) ;
  • caractère emblématique, exemplarité et expérimentation ;
  • projet réalisé à court terme (dans les 3 ans);
  • effet levier de l'appui financier TEPCV;
  • répartition géographique des projets.

 

L'ensemble des projets retenus représente un montant d'investissement d'environ 1 millions pour un financement de l'Etat d'environ 500 000 €.

 

carre_vert.jpgRénovation energetique exemplaire de Bâtiments publics

 

Le bâtiment constitue le premier gisement d’économies d’énergie à investir par la rénovation du bâtiment existant. Dans ce domaine, les collectivités ont un rôle d’exemplarité à jouer en investissant dans la rénovation énergétique des bâtiments publics.


Dans le cadre du programme TEPCV, la Commune de Lajoux souhaite restructurer et rénover le bâtiment de La Poste qui accueille aujourd’hui l’agence postale et l’office de tourisme, situé au centre du village. Les objectifs de ce projet sont multiples : utiliser pleinement un bâtiment central actuellement vide à 50 % en créant deux logements communaux ainsi qu’un vestiaire et des toilettes publics ; en faire un bâtiment énergétiquement exemplaire (rénovation BBC, isolation thermique par l’extérieur en bois local et matériaux bio-sourcés ; remplacement du chauffage fioul par du bois granulé et, éventuellement eau chaude solaire thermique et citerne de récupération de l’eau de pluie) ; retravailler l’aspect extérieur du bâtiment et améliorer le confort pour les usagers.

 

La Commune de Prénovel a engagé un programme de rénovation de l’ensemble des bâtiments publics de la commune (12 bâtiments). Dans le cadre de TEPCV, la commune souhaite aujourd’hui rénover le « chalet des Janiers » qui abrite 5 logements communaux.  Ce bâtiment est une ancienne fromagerie transformée en logements il y a plus de 30 ans, mal isolé et chauffés à l’électricité. Il s’agit de réaliser une rénovation énergétique exemplaire, adaptée à ce bâti ancien, en ayant recours aux filières courtes (bois de la commune, tavaillons, bardage…) et aux matériaux bio-sourcés avec l’objectif d’améliorer le confort et de réduire les charges pour les locataires, et de rendre les locations plus attractives.

carre_vert.jpgRENOVATION DE L'ECLAIRAGE PUBLIC ET EXPERIMENTATION LED

 

La mise en œuvre de la sobriété énergétique de l’éclairage public constitue un gisement d’économie d’énergie à investir et permet aux collectivités d’afficher une démarche cohérente. Outre les réductions des consommations énergétiques, les actions menées doivent induire des retombées positives en matière de diminution des pollutions lumineuses et d’impact sur la biodiversité.


La Ville de Pontarlier a engagée depuis 2011 un plan de renouvellement de l’éclairage public. Dans le cadre du programme TECPV, la Ville envisage de rénover l’éclairage public de la ZAC des Grands Planchants en remplaçant une quarantaine de mats et luminaires, actuellement de type « boule » de 70 W, par des luminaires LED ambrées de 50 W avec réglage de l’intensité point par point et abaissement de puissance entre 22h et 6h.

carre_vert.jpgDeveloppement des deplacements doux

 

Pour limiter les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre liées à la mobilité, une des orientations stratégiques du territoire est de développer le recours aux modes de déplacements doux pour les déplacements courts.


Dans le cadre du programme TEPCV, la Ville de Morez souhaite engager le projet de voie verte urbaine, traversant entièrement la ville du Nord au Sud. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique de revitalisation urbaine du centre-bourg avec l’objectif de développer les déplacements doux mais aussi de recréer du lien social. Le projet consiste à réaliser les études opérationnelles pour engager une première tranche de travaux en 2017.


La Communauté de Communes Haut-Jura Saint-Claude, la Ville de Saint-Claude et la Communauté de Communes Jura Sud, se sont associées pour présenter un projet d’acquisition d’une flotte de vélos et de vtt à assistance électrique (42 vélos). L’objectif est de développer sur le territoire une offre de location de vélo et vtt à assistance électrique à destination des habitants et des touristes.

carre_vert.jpgconstruction en bois local

 

En réponse aux enjeux de valorisation de la ressource bois locale, de territorialisation de la valeur ajoutée liées à la transformation du bois, de développement de l’économie circulaire et des circuits courts, et de réduction de l’énergie grise liée à la construction, un des objectifs stratégiques du territoire est de développer la construction en bois local, en particulier à travers les projets des communes qui sont souvent propriétaires de forêts.

 

Dans le cadre du programme TEPCV, la Commune de Chaux-des-Crotenay souhaite aménager un local multiservices en bois local, en lieu et place d’un bâtiment à démolir en majeur partie, au centre du village. Pour ce faire, la commune met à disposition du bois issu de la forêt communale et s’engage à exiger une parfaite traçabilité des bois dans le projet.  Le bois de la commune sera utilisé pour la charpente, le bardage, les murs à ossature bois et les menuiseries intérieures et extérieurs.

carre_vert.jpgInstallation de chaufferies au bois dechiqueté


Le bois-énergie constitue la première source d’énergie renouvelable du territoire et le plus important potentiel de développement à l’avenir en garantissant une gestion durable de la ressource. Aujourd’hui, le Haut-Jura compte plus de 80 installations collectives bois-énergie.


Dans le cadre du programme TEPCV, la Commune du Lac-des-Rouges-Truites souhaite installer une chaufferie au bois déchiqueté d’une puissance de 80 kW, en remplacement de la chaudière fioul, pour chauffer le bâtiment de la mairie et la salle des fêtes. La commune souhaite utiliser du bois de la forêt communale pour alimenter la chaufferie.

 

Le projet de la Commune de Remoray-Boujeons consiste à installer une chaufferie au bois déchiqueté d’une puissance de 30 kW pour chauffer une salle de convivialité et un appartement communal aujourd’hui chauffés au fioul et à l’électricité. La commune a déjà installé 2 chaufferies bois et à créer un hangar de stockage communal pour valoriser le bois issu de la forêt communale.

 

carre_vert.jpgDU SOLAIRE AU SERVICE DES STATIONS D'EPURATION


Le solaire photovoltaïque représente le deuxième potentiel de développement des énergies renouvelables sur le territoire. Dans le cadre du programme TEPCV, le Syndicat Mixte du Canton de Morez et la Commune de Saint-Laurent-en-Grandvaux souhaitent expérimenter l’installation de panneaux photovoltaïques pour l’alimentation en auto-consommation de stations d’épuration.

Portail Ecotourisme
Une montagne à découvrir
Boutique
Livres, guides, jeux
Cartographie
Portail cartographique
Boîte à outils du délégué
Documents, contacts, références, ...
Bonnes pratiques
Conseils, informations
Tout savoir sur le parc
organisation, fonctionnement
Délibérations et comptes rendus
Comités, bureaux
News, Journal
Les actualités du Parc
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations