Restauration du marais de l'Etournel

Un programme ambitieux mêlant renaturation et accessibilité tous publics

 

Espace naturel sensible, le marais de l’Etournel est une vaste zone humide située dans l'Ain sur les communes de Pougny, Collonges et Vulbens, entre le massif du Jura et le fleuve Rhône, en amont du défilé de l’Ecluse. Le marais de l'Etournel se compose de boisements alluviaux anciens, roselières, étangs et prairies. La diversité de milieux de cette ancienne gravière de près de 190 hectares constitue un réservoir de biodiversité de premier ordre. L’ensemble des 8 étangs présents sur le site représente un point d'hivernage et une halte migratoire importante pour les oiseaux. Identifié d’intérêt communautaire pour sa richesse naturelle, faunique comme floristique, le marais de l’Etournel fait partie du réseau européen Natura 2000.

Les activités humaines ont de tout temps façonné et fragilisé cet espace remarquable : aménagement du fleuve, exploitation de gravières, traffic ferroviaire et aérien, captages en eau potable, station d'épuration, forte fréquantation touristique ...

 

 

ENS_bleu.png2017-02-01__Logo_N2000.jpg

 


Les travaux de restauration et de renaturation

Afin de stopper la dégradation du site, le Parc naturel régional du Haut-Jura, gestionnaire du site, a entrepris un vaste programme de travaux de restauration et d'aménagement, en collaboration avec ses partenaires et les acteurs locaux (collectivités, administrations, associations).


Menés en 2017-2018, ces travaux répondaient à quatre objectifs majeurs :

  • Revitaliser les milieux naturels et diversifier les habitats : arasement d'îlots et reprofilage de certaines berges des anciennes gravières, création de mares temporaires, etc.
  • Mettre en place des zones de quiétude pour la préservation de la faune et de la flore : construction de points d'observation, création d'un sentier de découverte permettant de canaliser la fréquentation du public, etc.
  • Lutter contre les espèces invasives (Solidage géant et Renouées du Japon) : fauche précoce, arrachage, excavation, bâchage ...
  • Mettre en adéquation la règlementation du site et les enjeux de protection : concertation avec les usagers.

           

Le sentier de découverte tous publics

Le programme de travaux a aussi permis d’ouvrir le site au public sur un circuit-découverte accésible à tous. Un revêtement adapté aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) et aux non-voyants a été aménagé, sur près de 400 mètres linéaires. En complément, 6 stations accueillant des panneaux d’interprétation, permettant de comprendre la richesse du milieu en toute autonomie, ont été installées. Les panneaux d’interprétation du site proposent une accessibilité facilitée aux informations : silhouettes en relief, intégration du braille … Un ponton handi-pêche a également été installé, pour la pêche en fauteuil roulant. 
L’ensemble du circuit et des contenus a été travaillé en concertation avec des associations en charge du handicap et les personnes directement concernées afin de proposer des contenus adaptés.


DSCN1623.JPGDSCN1597.JPGDSCN1589.JPG

Recommandations pour les visiteurs

L’entrée du site se situe (point « vous êtes ici » sur la carte) à Pougny à proximité du Rhône après le pont de  la voie ferrée

Il est demandé aux visiteurs de respecter la quiétude de la faune et de ne pas marcher hors des sentiers.

Afin de maintenir une bonne découverte du site pour tous, il est rappelé que le site est réglementé par des arrêtés préfectoraux (réserve de chasse et protection de biotopes)  :

  • Les chiens sont à tenir en laisse.
  • Les nuisances sonores sont interdites.
  • Du 15 septembre au 1er novembre, la pénétration dans le site est interdite une heure après l’heure officielle de couché du soleil (période de brame du Cerf).
  •  Les feux de camps sont interdits.
  • Le camping est interdit.
  • La circulation sur les plans d’eau et les îles est interdite.
  • La circulation d’engins motorisés est interdite (sauf services).
  • Laisser ses déchets sur place est interdit.


En ce qui concerne la pêche, la pêche est possible selon le règlement en vigueur sur le lot A01 du Rhône. C’est l’AAPPMA du Chablais Genevois qui détient le bail de pêche. Un ponton est accessible pour la pêche en fauteuil roulant. Pour rappel la pêche de nuit n’est pas autorisée. Et à compter du 1er janvier 2018, les deux grands plans d’eau et la mare (7, 8, 9)  à l’ouest sont inscrits en réserve de pêche.

 

Contact Parc : Mathilde Pannetton

 

plan-BD.jpg

 


Les travaux ont été réalisés en 2017-2018 dans le cadre du contrat environnemental Mandement-Pays de Gex.

Le montant global des travaux est de 565 000€. Ils ont été financés par le Département de l'Ain (à hauteur de 17%), la CNR (18%), l’Agence de l'eau (AERMC - 22%), le FEDER (Union européenne - 30%) et le Fonds Vitale Environnement (fonds suisse - 13%).
 

2017-02-01_FEDER_ARA_couleur.jpg2017-02-01_Logo_UE_avec_mention_UE.jpglogo_ain_bleu2018_(002).png2017-02-01_Logo_AEMC_(petit).jpgcnr_logo.jpgFonds-Vitale-Environnement.png

 

 

 
Tout savoir sur le Parc
Ses missions, son projet
Jura, le temps d'une montagne
Un film pour présenter le massif du Jura
HAUT-JURA RANDO
Trouvez votre randonnée sur mesure
Publications
Toutes les publications éditées par le Parc
Cartographie
Portail cartographique
Bonnes pratiques
Conseils, informations
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations