Se déplacer, un besoin vital pour les espèces

tvb2.png

 

 

 

 

 

 

100_pas.jpg

100_pas.jpg

 

 

 

 

 

 

La Trame Verte et Bleue est l’une des politiques phares issues du Grenelle de l’Environnement bien que son fondement même remonte aux années 1980-1990.

Ce concept de préservation de la biodiversité s’appuie sur une réalité essentielle de la vie : les espèces ont (à leurs échelles) un besoin vital de pouvoir se déplacer pour se nourrir, se reproduire, se mettre à l’abri ou conquérir de nouveaux territoires.

Ces déplacements peuvent être quotidiens ou plus saisonniers et d’importance variable selon l’espèce considérée. Ainsi, un papillon ne pourra pas parcourir la même distance qu’un chevreuil par exemple. Les végétaux quant à eux, même si ils ne se déplacent physiquement pas, vont avoir besoin que les insectes puissent passer de fleurs en fleurs pour les polliniser et que leurs graines puissent ensuite se disperser.

 

Dans ce cycle vital des espèces, on distingue deux éléments essentiels :

      - Les cœurs de biodiversité : ce sont les territoires vitaux (plus ou moins grands) où les espèces peuvent effectuer leur cycle de vie sans difficulté majeure. Elles y trouvent nourriture, partenaires, abris…

    - Les corridors écologiques qui correspondent aux itinéraires le long desquels les espèces vont pouvoir se déplacer et passer d’un cœur de biodiversité à l’autre. Ils connectent les populations entre elles, permettent les migrations, le brassage génétique…

 

Les activités humaines (urbanisation, infrastructures routières et voies ferrées, barrages hydroélectriques, exploitation agricole intensive…) peuvent, lorsqu’elles ne prennent pas en compte ce besoin vital des espèces, contribuer à réduire ou faire disparaitre des cœurs de biodiversité et à couper des corridors, compromettant ainsi les possibilités de déplacement.

 

A travers le Grenelle de l’Environnement, l’Etat a donc mis en place une politique destinée à préserver ces éléments indispensables à la survie des espèces : la Trame Verte (pour les milieux terrestres) et Bleue (pour les milieux aquatiques et humides). Outre la restauration de corridors rompus, cette politique exige que les projets de développement (urbanisme, infrastructures de transport…) intègrent une réflexion sur la préservation des possibilités de déplacement des espèces.

 

Au niveau du Parc du Haut-Jura, cette problématique est un souci de longue date même si elle n’a pas toujours pris la terminologie de Trame Verte et Bleue : aménagement de crapauducs, suppression de barrages qui n’ont plus de fonction hydroélectrique, aménagement de passes à poissons, préservation des zones humides, restauration d’un réseau de pelouses sèches, information du grand public…

 De plus, un stage, mené entre avril et septembre 2011, grâce à des financements FEDER, Conseil Régional de Franche-Comté, Conseil Régional de Rhône-Alpes et DREAL Franche-Comté, a permis au Parc d'engager la réflexion Trame Verte et Bleue sur son territoire.
Ce travail se poursuit, avec l'appui des scientifiques (CBNFC-ORI, LPO notamment) en particulier dans le cadre de l'élaboration du SCoT du Haut-Jura.

 

Le jeu des 100 pas


Dans le but de sensibiliser le grand public à la Trame Verte et Bleue, le Parc a réalisé un jeu de cartes « Les 100 pas ».                                      

 

L’objectif : être le premier à créer un corridor de 100 pas pour permettre aux espèces de se déplacer. Mais attention, les adversaires ne manqueront pas de mettre en travers de ce corridor des obstacles qu’il conviendra de solutionner avant de pouvoir poursuivre…

 

Ce jeu est distribué gratuitement aux partenaires du Parc. Il sera également un support de communication pour l’élaboration du Scot du Haut-jura qui devra intégrer ces problématiques.Actions financées par :

             DREAL_FC.jpg

Portail Ecotourisme
Une montagne à découvrir
Boutique
Livres, guides, jeux
Cartographie
Portail cartographique
Boîte à outils du délégué
Documents, contacts, références, ...
Bonnes pratiques
Conseils, informations
Tout savoir sur le parc
organisation, fonctionnement
Délibérations et comptes rendus
Comités, bureaux
News, Journal
Les actualités du Parc
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations