Restauration en rivière et milieux humides


L'homme a depuis longtemps cherché à se débarrasser de l'eau des zones humides pour les "assainir" ou tenter de gagner de la surface de terres agricoles. Les marais et tourbières du Haut-Jura n'ont pas été épargnés. Aujourd'ui nous avons pris conscience de l'importance du fonctionnement naturel de ces zones humides, aussi bien pour leur richesse écologique que pour le rôle qu'elles jouent dans le fonctionnement hydrologique des rivières. C'est pourquoi le Parc porte une attention particulière à ces milieux.

En charge de la conduite du contrat de rivière Bienne-Orbe et de différentes actions sur l'amont des bassins Saine-Lemme, et Valserine-Semine, le Parc du Haut-Jura prolonge ce travail ce long travail en se mobilsant sur la restauration des zones humides.


Chartelet.jpg

Vue d'ensemble du marais du Chatelet, depuis le belvédère.

Un lourd héritage

 

Selon les sites, les rectifications des cours d'eau ont conduit à plusieurs effets :

  • Suppression de l’interaction entre la nappe phréatique et le cours d’eau. Diminution des capacités de rétention d’eau et d’épuration.

  • Perte d’environ 45 % du linéaire de cours d’eau.

  • Développement des saules ou d’autres espèces végétales « étouffantes » favorisé par les battements de nappes.

  • Banalisation écologique et paysagère des zones

Un vaste plan de reconquête

 

Depuis 2009, un vaste plan de reconquête se mets en place dont l'objectif principal est de restaurer le fonctionnement de ces zones essentielles tant vis-à-vis de la quantité que de la qualité de l'eau.

  • Restauration des échanges entre milieux humides et cours d'eau
  • Restauration de la richesse des systèmes et de leurs bio diversités.

Dans cette entreprise, le Parc a souhaité encourager les entreprises ayant développé une véritable expertise à intervenir dans ce type de milieux si particulier.


ZH2015.png
 

Accompagner les riverains et les scolaires

 
 

De tels projets ne peuvent se garantir sur l'avenir que s'ils font l'objet en amont et tout au long de leurs réalisations d'un partage associant les usagers et les populations riveraines. Les enfants du territoire sont bien évidement concernés au premier chef de ces attentions.

Au total, une vingtaine d’animations scolaires, une quinzaine de visites grand public et de nombreux échanges informels.

En savoir plus.

Réalisation d’un film bilan de 15 minutes ainsi qu’un colloque international sur la restauration des zones de marais.

  ZH2015_2.png
 

Un bilan conséquent

 

C'est donc toute une zone correspondant à la tête d'un des bassins versants du territoire du Parc (soit un ensemble fonctionnel de 17,5 km de cours d’eau) qui a renoué avec ces fonctionnalités particulières. Il reste à être patient pour que le temps finalise ce que l'homme à reconstruit.

  • 130 ha de ZH restaurés
  • 7,5 km de cours d’eau reméandrés
  • 6 km de fossés comblés
  • 5 seuils effacés
   
 

 Le film du projet

Contact Parc : Pierre Durlet

Portail Ecotourisme
Une montagne à découvrir
Boutique
Livres, guides, jeux
Cartographie
Portail cartographique
Boîte à outils du délégué
Documents, contacts, références, ...
Bonnes pratiques
Conseils, informations
Tout savoir sur le parc
organisation, fonctionnement
Délibérations et comptes rendus
Comités, bureaux
News, Journal
Les actualités du Parc
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations