YaNn Perrier

Exposition "Portraits d'ici - Photographies d'habitants de la montagne jurassienne"

 

GODIN-PNRHJ_portrait_8_18.jpg

 
CHOIX-PNRHJ_portrait_8_07.jpgGODIN-PNRHJ_portrait_8_27.jpg  


YaNn Perrier, Artiste sculpteur - Ravilloles

Dévoiler la beauté du bois

 

Un de ses amis dit de lui qu’il est un sculpteur cueilleur. Lui dit qu’il est un artiste récoltant. Après quelques heures passées avec lui, on pourrait dire qu’il est aussi un conteur.

 

Sculpteur, YaNn Perrier crée uniquement à partir de bois d’arbres. Branches cassées, broussins, troncs creux, épicéas, châtaigniers, amandiers… Son atelier est rempli de fragments de bois et de chacun d’eux, il peut raconter l’histoire. Le lieu dans lequel il l’a cueilli bien sûr mais aussi ce qu’il représente, comme ce morceau de tronc du « Sully », tilleul tricentenaire qui trônait au cœur du village de Château-Chalon ou encore ces fragments d’amandiers de la vallée du Rhône qui gelèrent au cours des hivers 1954-1956, alors que l’Abbé Pierre alertait sur les conditions de logements des Français les plus précaires.

 

Derrière chaque morceau de bois collecté par YaNn, il y a un aléa ou, comme il le dit, un accident. « J’ai d’abord été sculpteur ornementaliste pour l’industrie du meuble à Champagnole. Comme en ébénisterie, je travaillais les beaux bois, les bois nobles, ceux qui n’ont pas de défaut, pas de fissure, pas de nœud. Quand j’ai commencé la sculpture d’expression, je me suis tourné, peut-être inconsciemment, vers ce qui n’était pas utilisé. J’ai pris le contre-pied en me disant que c’est l’accident qui fait la beauté. Comme pour les humains, si on n’était pas cabossé par la vie, on serait lisse et sans saveur. »

 

YaNn sublime ces accidents et dévoile toute la beauté du bois. Dans chacune de ses œuvres, il invente une ode à la nature et raconte une poésie de l’imparfait. Dans chacune de ses œuvres, il questionne aussi notre perception du temps. « J’ai choisi de travailler le bois d’arbre car j’aimerais que l’on ait conscience que derrière n’importe quel bout de bois, il y a un arbre. On parle de bois mort… mais non, le bois n’est jamais mort. L’arbre meurt mais pas le bois. Preuve en est, il est sensible à l’hydrométrie, il gonfl e, il sèche. Mais un bois qui a été cassé, arraché, c’est une horloge qui s’arrête. Ce que je montre dans mon travail, c’est ce qui a été détruit. C’est ce qui est beau. À partir du moment où je montre la beauté de ce qui a disparu, je montre la présence de l’absence en quelque sorte. »

 

Pour YaNn, les fragments de bois qu’il prélève sont ainsi une sorte d’écriture du temps. Son travail de création l’a amené à explorer cette notion d’écriture du bois, utilisant cette fois-ci un autre art, celui de l’estampe. « En travaillant le bois d’arbre, je me suis intéressé aux vers xylophages. Les gravures faites par ces vers dans certains bois peuvent être assimilées à de l’écriture, une écriture poétique. Preuve en est, l’un d’entre eux s’appelle Ips typographus (communément appelé scolyte). Directement sur l’arbre, je viens encrer et prélever ces écritures par estampage, par pression. Ensuite, je scanne et par gommage je viens préciser le trait. Je n’invente pas d’écriture, je la nettoie simplement, je la précise pour obtenir une sérigraphie en noir et blanc. J’ai réalisé ainsi une série d’estampes dont ma carte blanche pour les 30 ans du Parc avec « Le Parc naturel du capricorne ». Pour cette œuvre, je suis parti du fait que l’épicéa était menacé de disparition à moyen terme du fait du changement climatique. À partir d’une carte IGN du Parc, j’ai renommé les di érents massifs forestiers avec des noms de vers xylophages ».

 

Sculpteur cueilleur ? Artiste récoltant ? Conteur ? YaNn est avant tout un artiste qui, par son regard sensible, non dénué de malice, nous propose un dialogue avec le bois, les arbres, la nature. Un dialogue dans lequel chacun trouvera sa poésie.


Tout savoir sur le Parc
Ses missions, son projet
Le Parc, un territoire d'exception
Paysages, espèces, savoir-faire
Révision de la Charte
Vers un nouveau projet de territoire en 2041
Jura, le temps d'une montagne
Un film pour présenter le massif du Jura
Les Délégués du Parc
Leur rôle, les outils mis à leur disposition
Découvrir la Maison du Parc
Exposition permanente Haut-Jura, terre vivante
Quiétude attitude
Pratiquer mes loisirs en respectant la nature
HAUT-JURA RANDO
Trouvez votre randonnée sur mesure
Publications
Toutes les publications éditées par le Parc
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations
Délibérations
Délibérations officielles du syndicat mixte du Parc
Bonnes pratiques
Conseils, informations