Filière Lacs, rivières et cascades

Pour un tourisme durable, 4 saisons à l'échelle du Massif du Jura


L’eau : joyau jurassien

A l’instar de l’offre de sports d’hiver indissociable de l’image des Montagnes du Jura, la thématique de l’eau constitue une des cartes maîtresses du territoire avec notamment la région des lacs. Secteur limitrophe au Parc naturel régional du Haut-Jura et au Pays Lédonien, elle se distingue à la fois par la grande variété de ses sites (lacs, cascades, rivières), supports de nombreuses activités ludiques, de détente et de contemplation et par une diversité d’ambiances notamment grâce à un cadre préservé sur le plan environnemental et paysager.

Aujourd’hui, la région des lacs fait face à de nombreux défis : comment mieux répartir les flux entre les sites ? comment s’adapter au changement climatique ? comment développer une offre « toute saison » moins dépendante des conditions météorologiques ? comment préserver les cours d’eau et lacs d’une dégradation écologique ? 

 

JB.Strobel-Herisson.jpgVAE-Jura@YOCOT-1066410-web.jpgFotolia_16502510_M.jpg


Une démarche commune à l’échelle du Massif du Jura

Conscient de la nécessité d’agir à une échelle globale, le Parc naturel régional du Haut-Jura et le Pays Lédonien, en relation avec le comité départemental du tourisme du Jura, animent ainsi depuis près de deux ans un travail de concertation avec les communautés de communes du secteur des lacs : Jura Sud, Grandvallière, Pays des lacs, Région d’Orgelet et Petite Montagne (la concertation sera ensuite élargit aux territoires limitrophes de Haut-Jura Saint-Claude, Champagnole-Nozeroy-Jura, Haut-Bugey Agglomération).

L’objectif ? Créer une filière « Lacs, rivières et cascades » qui regroupera les différents acteurs concernés et pourra proposer une offre attractive et coordonnée dans ses dimensions touristique (activités, équipements, services, hébergements, mobilité…), environnementale (évolution climatique, sensibilité des milieux, préservation de la ressource en eau…) et promotionnelle (marketing, information touristique…).


Devenir un pôle d'excellence pour un tourisme durable, 4 saisons

Les différents acteurs de la filière "Lacs, rivières et cascades" sont réunis autour d'un engagement fort, celui de proposer un tourisme durable, 4 saisons, d'excellence. Concrètement, cela se traduit par :

  • Proposer une offre touristique de grande qualité
  • Développer des activités touristiques compatibles avec les problématiques écologiques du territoire et les grands enjeux environnementaux et sociétaux
  • Equilibrer les fréquentations et proposer des activités attractives tout au long de l'année.

 

Télécharger le document de synthèse de l'étude "Création d'une flière lac, rivières et cascades"

 

Une "filière, qu'est-ce que c'est?

Une filière regroupe tous les acteurs qui agissent sur une même thématique. Pour la filière "Lacs, rivières et cascades", elle englobe l'ensemble des acteurs touristiques du territoire : collectivités, comités départementaux et régionaux de tourisme, offices de tourisme, hébergeurs, restaurateurs, prestataires de services et d'activités (culturelles, de pleine nature, etc.) ... Son rôle est de travailler sur des actions techniques et concertées. 

La filière "Lacs, rivières et cascades" visera donc à accompagner les acteurs avec trois objectifs principaux :

  • Accompagner l'excellence de la filière dans une logique de satisfaction de la clinetèle touristique
  • Garantir la durabilité des sites, produits et services touristiques dans une logique d'adaptation aux changements climatiques
  • Développer l'attractivité 4 saisons via la création de produits touristiques innovants et attractifs

 

Des aménagements concrets pour tous

Concrètement, plusieurs projets sont en cours de réalisation, guidés par la volonté de proposer des aménagements qui profitent à tous, habitants et touristes.

Ainsi, certains sites font l'objet d'aménagement comme celui du Regardoir (Moirans-en-Montagne), qui bénéficiera d’un aménagement global (office de tourisme, aire de pique-nique, cheminement piétons, équipement de contemplation, parking, etc.) permettant de magnifier le belvédère mais aussi d’améliorer les liaisons avec le centre-ville de Moirans-en-Montagne, ou celui du belvédère de Lect, complémentaire du « belvédère EDF » situé en rive droite du barrage.

 

IMG_9740-web.jpg

 

 

 

VAE-Jura@YOCOT-1066610-web.jpg


 

Le projet Vélo Jurassic Tours

Le tourisme est un secteur en perpétuelle évolution et nécessite de la part des acteurs publics et privés une adaptation de leurs offres aux nouvelles demandes induites par les changements de comportements des clientèles (besoin de nature, de ressourcement, de découverte, de bien-être) et par les évolutions technologiques (hyper-connectivité, reconquête des clientèles vélos grâce à l’assistance électrique).
C’est dans un souci d’adaptation et d’anticipation que le Pays Lédonien et le Parc naturel régional du Haut-Jura ont choisi d’unir leurs forces en lien avec les intercommunalités concernées, pour remettre au goût du jour la « Route des lacs ». Créée dans les années 90 sur le modèle du « tout voiture » il s’agit de la requalifier en la structurant désormais autour d’une offre de découverte et de valorisation des lacs, rivières et cascades du massif du Jura, en la basant sur les modes de déplacement doux et en créant les conditions favorables à l’émergence de nouvelles activités (accueil, services : locations, prestations accompagnées) génératrices de retombées économiques et compatibles avec la préservation du capital environnemental.

 

C'est l'objectif de Vélo Jurassic Tours qui propose près de 50 boucles thématiques et locales à parcourir en vélo à assistance électrique, représentant 1500 kilomètres de parcours. Celles-ci relient les 150 principaux points d’intérêt par des routes secondaires, des chemins blancs ou des pistes forestières et des sentiers accessibles à tous (familles avec enfants, personnes sans expérience spécifique dans le pilotage d’un vélo).  
Les boucles rayonneront autour d’une vingtaine de points de départ, sur des distances comprises entre 15 et 60 km et pourront être combinées à l’envie à d’autres activités de pleine nature (kayak, baignade, via ferrata…) pour constituer des itinéraires plus long jusqu’au « Grand Tour » qui permettra une itinérance de 7 jours de Pontarlier à Nantua.


Télécharger le document de présentation du projet

 

 

Pour en savoir plus :

Contact Parc : Florian Marguet

 

Ce projet s'intègre dans le cadre du programme européen
LEADER 2015-2020 "Haut-Jura, la chaîne de valeur durable"
 


 
LEADER.jpg 2017-02-01_Logo_CGET_(moyen).PNG
 
Tout savoir sur le Parc
Ses missions, son projet
Découvrir la Maison du Parc
Exposition permanente Haut-Jura, terre vivante
Jura, le temps d'une montagne
Un film pour présenter le massif du Jura
HAUT-JURA RANDO
Trouvez votre randonnée sur mesure
Publications
Toutes les publications éditées par le Parc
Cartographie
Portail cartographique
Bonnes pratiques
Conseils, informations
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations