Covoiturage, une autre manière de se déplacer

 

L’arc jurassien, notamment sur son versant Suisse, connait depuis les années 2000 un fort dynamisme économique qui amène les entreprises à élargir progressivement leur bassin de recrutement. Le nombre de travailleurs frontaliers augmente régulièrement, entrainant avec lui une forte croissance du trafic automobile et des nuisances associées : congestion routière, stationnement anarchique, pollution…


De façon à apporter une réponse à la problématique des déplacements domicile travail en voiture individuelle, le Parc naturel régional du Haut-Jura, et l’association arc jurassien.ch portent un programme de coopération franco-suisse destiné à promouvoir la pratique du covoiturage à l’échelle du massif. Outre le Parc et arc jurassien.ch, ce programme associe 17 autres partenaires publics :


  •  Le Pays du Haut-Doubs, le Pays Horloger, la Communauté de communes des Portes du Doubs, pour la partie française ;
  • L’Association pour le Développement des Activités Economiques de la Vallée de Joux, l’Association pour le Développement du Nord Vaudois, les villes du Locle et de la Chaux-de-Fonds réunies au sein de l’Agglomération Urbaine du Doubs, la République du Canton du Jura, le Val de Travers, le Jura Bernois, la Communauté Urbain du Littoral Neuchâtelois, la Béroche, Entre-deux-lacs, le Val de Ruz, pour la partie suisse.

 

Mis en œuvre sur la période 2011-2018 ce programme aura permis :


  • d'Identifier, en relation avec les collectivités, les aires de covoiturages et les matérialiser par une signalétique.
  • de Créer un site internet et une centrale téléphonique permettant de mettre en relation les équipages : www.covoiturage-arcjurassien.com
  • de Sensibiliser les entreprises et les salariés à la pratique du covoiturage. 195 entreprises ont été contactées et 72 ont bénéficié d’animation en interne soit plus de 16 000 salariés concernés.
  • de Mettre en place un challenge annuel de covoiturage inter-entreprises.
  • d'Editer des outils de communication dédiés (conférences de presse, flyers, animations frontaliers…).
  • d'Expérimenter une ligne de covoiturage spontanée sur l’axe Morteau, la Chaux de Fonds.


Les résultats enregistrés fin 2018 ont montré que la part modale du covoiturage avait doublé au sein des entreprises participantes passant à 20% aux postes frontières soit un taux plus élevé par rapport aux données observées sur d’autres secteurs (ex 7% parc industriel de la plaine d’Ain). Sur la base d’une distance moyenne de 60 Km/jr ce sont 2500 euros et 7000 km de voitures économisés annuellement par covoitureurs, et 1.2 t de CO non rejetée. Le programme aura au final permis de convertir 3 000 nouveaux covoitureurs.


Télécharger la brochure de bilan du programme

 

 

 

 

De façon à prolonger la dynamique initiée lors de cette période, les partenaires du projet ont souhaité poursuivre les actions engagées sur les années 2019-2020-2021, en réaffirmant les composantes du projet :


  • Proposer une mise en relation humanisée qui permettent de faire évoluer progressivement les comportements, rassurer les utilisateurs, proposer des solutions adaptées tant sur les horaires et plannings que sur la régularité du covoiturage (covoiturage régulier, occasionnel ou ponctuel pour les dépannages).

  • Centrer l’action sur le motif domicile-travail, le plus impactant en kilomètres parcourus et qui reste un motif structurant dans la mobilité des ménages.

  • Mettre l’essentiel des efforts sur l’animation du dispositif dans les entreprises, qui demeurent l’échelon le plus pertinent dans le développement du covoiturage. Une des composantes fortes de ce nouveau programme 2019-2021 consiste à élargir le champ des bénéficiaires et de promouvoir, au-delà des déplacements frontaliers, la pratique du covoiturage au sein des entreprises françaises et de leurs salariés de façon à répondre à l’enjeu de mobilité domicile travail au sein des territoires français partenaires du programme.

  • Concevoir un partenariat avec des organismes de terrain, associations de développement économique côté Suisse, structures de coopération (Parc, Pays, Communauté de communes, communes) côté France.

  • S’articuler avec la politique développée par la région Bourgogne Franche-Comté en matière de mobilité et relayer les initiatives en cours de déploiement : covoiturage organisé et conventionné à partir de la plateforme MOBIGO, ticket mobilité, système d’information mulltimodal.

 

Les actions conduites concernent plus particulièrement : 

  • L’actualisation du site internet
  • L’organisation d’un challenge annuel covoiturage.
  • La tenue de rencontres biannuelles inter-entreprises par bassin d’emploi.
  • La promotion et la communication auprès du grand public.
  • Les animations dans les entreprises.
  • La veille sur les évolutions techniques autour du covoiturage
  • le suivi d’indicateurs et l’évaluation du dispositif.

 

Ce programme bénéficie du soutien financier de la Région Bourgogne Franche-Comté, du Commissariat de Massif du Jura ainsi que des cantons Suisse.


Les informations et les ressources liées à la mise en œuvre de ce projet sont accessibles sur le site : www.covoiturage-arcjurassien.com

 

 

Contact Parc : Edouard Prost, directeur adjoint pôle aménagement et développement


 

covoiturage.png

 

bandeau-covoiturage.jpg

Tout savoir sur le Parc
Ses missions, son projet
Découvrir la Maison du Parc
Exposition permanente Haut-Jura, terre vivante
Jura, le temps d'une montagne
Un film pour présenter le massif du Jura
HAUT-JURA RANDO
Trouvez votre randonnée sur mesure
Publications
Toutes les publications éditées par le Parc
Cartographie
Portail cartographique
Bonnes pratiques
Conseils, informations
Marchés, procédures
Marchés publics et consultations